Building the path to resilience in preterm infants: a neuroimaging investigation of the impact of multisensory and neurocoginitive interventions

Intervention Musique, Vis-à-Vis, Mindfulness
Investigateurs 
C. Borradori
R. Ha-vinh Leuchter
P. Hüppi

Objectifs

Etudier la connectivité structurelle et fonctionnelle du cortex orbitofrontal et préfrontal par des techniques d’imagerie avancées et des tâches comportementales ciblant spécifiquement ces réseaux. 
Evaluer l’effet de trois interventions, soigneusement sélectionnées en fonction de l’âge, sur les régions cérébrales touchées par la prématurité ainsi que sur le fonctionnement exécutif et les compétences socio-émotionnelles. 

Les trois interventions sont:

L’intervention musicale sur 30 nouveau-nés prématurés durera 8 minutes et sera réalisée tous les jours au minimum une fois par jour dès 32 semaines d’âge gestationnel et jusqu’à la date prévue du terme. 
Nous émettons l’hypothèse que la musique qui induit une stimulation multisensorielle favorise le développement des réseaux neuronaux durant la période périnatale.

Vis-à-Vis (VAV) est un entraînement informatisé de 12 semaines qui a pour but d’améliorer le fonctionnement émotionnel et la mémoire de travail chez des enfants en âge scolaire présentant des troubles du développement.
La structure de VAV inclut trois modules : Focus sur les Yeux, Reconnaissance et Compréhension des Emotions et Mémoire de Travail. Le programme se déroule en 4 sessions hebdomadaires de 25 minutes, pour une durée totale de 12 semaines. Il a été développé par une équipe de recherche de l’Unité Médico-Pédagogique de l’Université de Genève, en Faculté de Médecine (Dr. Glaser et collègues).

Il existe de plus en plus de preuves scientifiques que les interventions basées sur la pleine conscience améliorent le développement des fonctions exécutives, l’attention, les capacités d’auto-régulation ainsi que les compétences sociales des enfants.
Lors des 8 séances d’intervention, il y aura une alternance d’exercices de pleine conscience assis, de scanner corporel (ressemblant à de la relaxation) et de pratiques de pleine conscience en mouvements (inspirés du yoga). Lors des exercices, il sera proposé aux enfants de porter leur attention sur le ressenti corporel, leurs émotions et leurs pensées.
 

Méthodologie

Population et procédure de recrutement

Population 1 : nouveau-nés prématurés (N=60)
L’intervention musicale sera menée sur 60 nouveau-nés prématurés, nés avant 32 semaines de gestation. Trente auront la musique tandis que les 30 autres (groupe contrôle) suivront rigoureusement le même protocole mais sans que la musique ne soit allumée.
Les enfants seront invités à revenir à 12 et 24 mois d’âge corrigé afin d’évaluer leur développement.
Tous les parents d’enfants éligibles et nés à l’hôpital de Genève (HUG) se verront expliquer l’étude par l’expérimentateur et remettre un formulaire d’information. La totalité de l’intervention et des mesures sera réalisée au sein des HUG.

Population 2 (N = 90): enfants prématurés entre 6 et 9 ans (N=60), enfants nés à terme (N=30)
L’intervention « Vis-à-Vis » sera menée sur 60 enfants prématurés (< 32 semaines de gestation), nés entre 2007 et 2011. Ces enfants font parti d’une cohorte déjà existante, recrutée dans la région de Lausanne et Genève, dans le cadre d’un précédent projet du Fond National Suisse. 
Procédure de recrutement : Les enfants ayant participé au projet précédent seront recontactés. L’IRM et les tests comportementaux seront réalisés au Campus Biotech de Genève. L’intervention Vis-à-Vis se fera entièrement au domicile de l’enfant. Pour les enfants domiciliés dans la région Lausannoise, la psychologue se rendra directement à la maison afin de faire passer les tests comportementaux et expliquer le but de l’intervention Vis-à-Vis à l’enfant et ses parents.

Groupe contrôle : 30 enfants nés à terme et âgés entre 6 et 9 ans prendront part uniquement aux évaluations pré-intervention, mais ne participeront à aucun entraînement. Ils se verront proposer également une passation IRM. Afin de recruter ces enfants, nous demanderons aux enfants prématurés de parler de l’étude à leurs amis. En considération du jeune âge des enfants, tous les enfants recevront aussi une explication orale de l’étude dans un langage clair et facile à comprendre par la psychologue en charge des évaluations. La psychologue s’engage à s’assurer que l’enfant a bien compris le déroulement de l’étude et les détails de chaque épreuve, et il sera mis au courant de son droit de faire une pause et d’interrompre l’étude à n’importe quel moment. 

Population 3 : enfants prématurés entre 10 et 13 ans (N=60)
L’intervention « basé sur la pleine conscience » sera menée sur 60 enfants nés prématurément (< 32 semaines de gestation) entre 2003 et 2007. Ces enfants font partie d’une cohorte déjà existante, recrutée dans le cadre de plusieurs projets du Fond National Suisse. 
Procédure de recrutement : les enfants et leurs parents seront contactés d’abord par courrier, puis par téléphone 1 à 2 semaines après réception du courrier. 
Groupe contrôle : 30 enfants nés à terme et âgés entre 10 et 13 ans prendront uniquement part aux évaluations pré-intervention, mais ne participeront à aucun entraînement. Ils se verront proposer également une passation IRM. Afin de recruter ces enfants, nous demanderons aux enfants prématurés de parler de l’étude à leurs amis.

A ce jour, pour l'intervention Musique 21 enfants prématurés et 15 nouveaux-nés à terme ont été recrutés. Pour l'intervention Vis AVis, 39 sujets, et pour Mindfulness 57 Sujets ont été recrutés et 23 enfants pour le groupe contrôle.

Analyse des données

Les données personnelles des enfants impliqués dans l’étude seront traitées de façon confidentielle, en accord avec les lois et règlements applicables. Dès la fin de la collecte des données, la base de données sera anonymisée : chaque enfant correspondra à un chiffre. Lors de l’analyse de ces données, les investigateurs prendront les mesures nécessaires pour maintenir la confidentialité et empêcher leur accès à toute autre personne non-autorisée. 

Considérations éthiques

Les tests effectués chez l’enfant pour le suivi neuro-développemental ne comportent pas de risques pour l’enfant.

Financement

Ce projet est soutenu par le Fonds National Suisse pour la recherche

Liens

https://www.kofam.ch/fr/portail-snctp/etude/38794/

 

Personnes de contact 

Prof. Petra S. Hüppi

Médecin Cheffe de Service de Développement et Croissance
Hôpital des Enfants; Hôpitaux Universitaires de Genève
6, rue Willy-Donzé
CH-1211 Genève 14

Tél +41 22 372 43 52
Fax +41 (0)22 372 43 15
Service-Developpement.PED@hcuge.ch