Etude de la prévalence de Bordetella holmesii en Suisse romande

Investigateurs 
Dr Laure Pittet
Pr Klara Posfay-Barbe
Pr Claire-Anne Siegrist
Dr Patrice François
Dr Stéphane Emonet
Pr Jacques Schrenzel

Date de l'étude :

Mars 2012  

Introduction:

De la même famille que Bordetella pertussis, bactérie responsable de la coqueluche, Bordetella holmesii est une bactérie émergente, isolée pour la première fois en 1995. Décrite initialement comme causant des bactériémies chez des sujets aspléniques ou souffrant d'autres maladies chroniques, elle a également été retrouvée chez des personnes en bonne santé présentant une affection respiratoire semblable à une coqueluche. Par ailleurs, des cas d'infections invasives telles que péricardite, endocardite, méningite, et arthrite ont également été décrites.

Le diagnostic des infections à Bordetella se fait par polymerase chain reaction (PCR). La cible PCR utilisée de routine aux HUG et dans la très grande majorité des laboratoires de microbiologie en cas de suspicion de coqueluche a été choisie en raison de sa très grande sensibilité analytique (séquence répétée IS481), mais qui ne permet pas de distinguer B. holmesii de B. pertussis. Des études récentes ont démontré que ce problème pouvait être résolu par la réalisation systématique d'une deuxième PCR, dès lors que la première revient positive, et qui permet de distinguer les deux espèces. Une étude française a rapporté que 20% de leurs échantillons analysés chez les adultes et grands enfants étaient en réalité positifs pour B. holmesii et non B. pertussis.

Aucune donnée n'est actuellement disponible sur l'impact de la non-reconnaissance des souches de B. holmesii. Du point de vue des patients, cette différentiation pourrait être importante. En effet, il semble que B. holmesii soit moins sensible aux antibiotiques habituellement prescrits en cas de coqueluche. Du point de vue de la santé publique, les précautions prises suite à un cas avéré de coqueluche (notamment contacter, évaluer et traiter prophylactiquement toutes les personnes à risques et susceptibles d'avoir été en contact avec le cas index) sont coûteuses, tant du point de vue économique, que du point de vue de la charge de travail engendré. De façon plus générale, des patients vaccinés contre la coqueluche, mais infectés par B. holmesii seront faussement rapportés comme étant des cas de B. pertussis induisant ainsi des erreurs dans les analyses de protection vaccinale, et qui pourraient ainsi mener à de fausses interprétations et des mesures inadéquates. Ceci est particulièrement important maintenant que la Commission Fédérale de Vaccination a recommandé une vaccination contre la coqueluche jusqu'à l'âge de 25 ans.

Buts / Intérêts:

  1. déterminer de manière rétrospective la prévalence de B. holmesii parmi des échantillons cliniques identifiés initialement comme B. pertussis en Suisse romande grâce à la mise au point d'une PCR distinguant les deux espèces.
  2. résumer la littérature disponible dans une revue afin de sensibiliser la communauté scientifique à la problématique de cette bactérie émergente.

Déroulement:

Des échantillons préalablement testés comme étant positifs pour la coqueluche (n=196) entre 2009 et 2012 ont été ré-analysés avec la nouvelle PCR.

Résultat :

Aucun de ces échantillons ne contenait du B. holmesii, cette bactérie ne circulait donc pas de façon prédominante durant cette période donnée.

Publications :

Bordetella holmesii: an under-recognized Bordetella species
Pittet LF, Emonet S, Schrenzel J, Siegrist CA, Posfay-Barbe KM
The Lancet Infectious Diseases. 2014; 14(6):510-9.

Diagnosis of whooping cough in Switzerland: Differentiating Bordetella pertussis from Bordetella holmesii by polymerase chain reaction
Pittet LF, Emonet S, François P, Bonetti EJ, Schrenzel J, Hug M, Altwegg M, Siegrist CA, Posfay-Barbe KM.
PLoS One. 2014; 9(2):e88936.

Publication 

Congrès :

Pittet LF, Emonet S, Ansari M, Girardin E, Schrenzel J, Siegrist CA, Posfay-Barbe KM
Bordetella holmesii bacteremia in a child with nephroblastoma.
Congrès annuel de la Société Suisse de Pédiatrie, Genève. 20-21 Juin 2013 (abstract P137).
Swiss Medical Weekly 2013; 143 (Suppl 197): 50S.

Pittet LF, Emonet S, François P, Schrenzel J, Hug M, Altwegg M, Siegrist CA, Posfay-Barbe KM
Bordetella holmesii is not detected in Swiss patients with pertussis-like symptoms
31e congrès annuel de la société européenne de maladie infectieuse pédiatrique (ESPID), Milan, Italie. 28 mai - 1er juin 2013 (abstract 28). Livre des abstracts.