Facteurs prédictifs de lésions cérébrales chez le grand prématuré

Investigateurs 
Dr Stephane Sizonenko et al.

Mise à jour en cours

But :

Etude multicentrique européenne dont le but est de mettre en relation des altérations électrophysiologiques, des marqueurs biologiques spécifiques avec les lésions cérébrales visualisées par des techniques d’imagerie cérébrale (IRM) chez les grands prématurés et avec leur devenir neuro-développemental.

Déroulement :

300 prématurés de moins de 28 semaines de gestation seront recrutés dans 10 centres de néonatologie en Europe. Dès les premiers jours de vie, un enregistrement continu de l’activité cérébrale (aEEG) et des prélèvements sanguins seront faits. Une IRM cérébrale sera pratiquée précocement et au moment du terme présumé de l’enfant. L’enfant aura le suivi habituel de son développement moteur et cognitif.

Résultat attendu :

Ce projet devrait donc définir de nouveaux outils diagnostiques au lit du malade. L’aEEG, les marqueurs biologiques de souffrance cérébrale seront corrélés avec les lésions cérébrales détectées par IRM ainsi qu’avec le suivi neurodéveloppemental. Ces outils diagnostiques devraient permettre la détection précoce des prématurés qui pourraient bénéficier de thérapies neuroprotectrices futures.

Bénéfices :

IRM cérébrale permettant une visualisation précise du développement et d’éventuelles lésions cérébrales.

Inconvénient :

Récolte de sang dans le cadre des prises de sang habituelles.

Personnes de contact 

Dr Stephane Sizonenko 
Tel. +41 (0)22 382 45 52
Email : stephane.sizonenko@medecine.unige.ch

Pr Petra Huppi 
Tel. +41 (0)22 382 45 52

Infirmières 
Fabienne Maréchal et Maria Rodriguez : 
Tel. +41 (0)79 780 18 39

Secrétariat 
Suzanne Duperret : 
Tel. +41 (0)22 382 45 40