Influence d'un traitement immunosuppresseur sur la réponse immunologique à la vaccination conjuguée contre pneumocoque (PCV13) chez les patients avec une maladie inflammatoire chronique intestinale : une étude prospective, interventionnelle

Investigateurs 
Pr Klara Posfay-Barbe
Pr Claire-Anne Siegrist
Dr Laure Pittet
Dr Charlotte Verolet
Dr Marc Girardin
Dr Alain Schoepfer
Pr Pierre Michetti
Dr Christian Fellay
Dr Christian Mottet

Début

1er janvier 2014

But / Intérêt

Les patients souffrant de maladie inflammatoire chronique de l'intestin (IBD, inflammatory bowel disease) ont un risque augmenté d'infections, de par leur maladie elle-même, mais également par le traitement immunosuppresseur, nécessaire pour induire ou maintenir une rémission.
Le pneumocoque est une bactérie pouvant causer des pneumonies, des méningites ainsi que des septicémies. Ces complications, suite à l'infection des pneumocoques, se retrouvent plus fréquemment chez les sujets immunosupprimés. Depuis février 2014, le vaccin conjugué contre 13 sérotypes de pneumocoque (Prevenar13®) est officiellement recommandé en Suisse par l'Office Fédéral de la Santé Publique (OFSP) pour les patients avec une maladie chronique et sous traitement immunosuppresseur. Cependant, aucune étude n'a encore rapporté spécifiquement l'efficacité et la sécurité d'utilisation du PCV13 chez les patients atteints d'IBD. Nous cherchons donc à évaluer :

  • l'efficacité et la sécurité de la vaccination PCV13 chez les patients IBD
  • l'influence du traitement immunosuppresseur sur la réponse immune au vaccin PCV13
  • l'immunité contre la varicelle, la rougeole et le tétanos chez les patients IBD

Critères d'inclusion

  • Faire partie de la cohorte Suisse des patients atteints de maladie inflammatoire chronique de l'intestin (SIBDCS)
  • Etre suivi dans les cantons de Genève, Vaud, Neuchâtel ou Berne
  • Avoir 18 ans révolus
  • Formulaire d'accord signé
  • Accepter la vaccination par PCV13

Déroulement

Les patients remplissent un questionnaire sur leur état de vaccination. Une prise de sang a lieu pour établir l'immunité sérologique de base contre les pneumocoques, puis la vaccination avec le Prevenar13® est administrée. La réponse sérologique au vaccin est mesurée deux mois plus tard. L'activité de la maladie est mesurée mois par mois grâce au questionnaire annuel de la SIBDCS.
Parallèlement, les sérologies de la varicelle, de la rougeole ainsi que du tétanos sont mesurées, dans le but de fournir des recommandations individuelles concernant le statut vaccinal des patients atteints de maladie inflammatoire chronique de l'intestin.

Cette étude est possible grâce au soutien du Centre de Vaccinologie de la Faculté de Médecine de Genève, de la SIBDCS, des fondations FLAGS et SMCCV et de Pfizer.

Personnes de contact 

Pr Klara Posfay-Barbe
Médecin adjointe agrégée
Responsable de l'unité des maladies infectieuses pédiatriques
Service de Pédiatrie générale
Hôpital des Enfants; Hôpitaux Universitaires de Genève
Rue Willy-Donzé 6
1211 Genève 14
Tél: +41 (0)22 372 54 62
Fax: +41 (0)22 372 54 90
Email: klara.posfaybarbe@hcuge.ch