Intervention Vis à Vis: based on a computing training programme

Investigateurs

C. Borradori, R. Ha-Vinh Leuchter, P. Hüppi

Objectifs

Etudier la connectivité structurelle et fonctionnelle du cortex orbitofrontal et préfrontal par des techniques d’imagerie avancées et des tâches comportementales ciblant spécifiquement ces réseaux. 
Evaluer l’effet de trois interventions, soigneusement sélectionnées en fonction de l’âge, sur les régions cérébrales touchées par la prématurité ainsi que sur le fonctionnement exécutif et les compétences socio-émotionnelles. 

Méthodologie

Population 2 (N = 90): enfants prématurés entre 6 et 9 ans (N=60), enfants nés à terme (N=30)
L’intervention « Vis-à-Vis » sera menée sur 60 enfants prématurés (< 32 semaines de gestation), nés entre 2007 et 2011. Ces enfants font parti d’une cohorte déjà existante, recrutée dans la région de Lausanne et Genève, dans le cadre d’un précédent projet du Fond National Suisse. 
Procédure de recrutement:

Les enfants ayant participé au projet précédent seront recontactés. L’IRM et les tests comportementaux seront réalisés au Campus Biotech de Genève. L’intervention Vis-à-Vis se fera entièrement au domicile de l’enfant. Pour les enfants domiciliés dans la région Lausannoise, la psychologue se rendra directement à la maison afin de faire passer les tests comportementaux et expliquer le but de l’intervention Vis-à-Vis à l’enfant et ses parents.
Groupe contrôle: 30 enfants nés à terme et âgés entre 6 et 9 ans prendront part uniquement aux évaluations pré-intervention, mais ne participeront à aucun entraînement. Ils se verront proposer également une passation IRM. Afin de recruter ces enfants, nous demanderons aux enfants prématurés de parler de l’étude à leurs amis. En considération du jeune âge des enfants, tous les enfants recevront aussi une explication orale de l’étude dans un langage clair et facile à comprendre par la psychologue en charge des évaluations. La psychologue s’engage à s’assurer que l’enfant a bien compris le déroulement de l’étude et les détails de chaque épreuve, et il sera mis au courant de son droit de faire une pause et d’interrompre l’étude à n’importe quel moment. 

Déroulement

Vis-à-Vis (VAV) est un entraînement informatisé de 12 semaines qui a pour but d’améliorer le fonctionnement émotionnel et la mémoire de travail chez des enfants en âge scolaire présentant des troubles du développement. Il a été développé par une équipe de recherche de l’Unité Médico-Pédagogique de l’Université de Genève, en Faculté de Médecine (Dr. Glaser et collègues).
Nous présentons ci-après brièvement la structure de VAV. Une description plus complète peut être trouvée dans Galser et al. (2012).
La structure de VAV : VAV inclut trois modules : Focus sur les Yeux, Reconnaissance et Compréhension des Emotions et Mémoire de Travail. Il se déroule en 4 sessions hebdomadaires de 25 minutes, pour une durée totale de 12 semaines. Chaque session présente des exercices progressifs sous la forme de jeux interactifs qui peuvent être aisément accompli par l’enfant, sous la supervision d’un adulte. Ils deviennent progressivement plus difficiles au cours de 12 semaines d’entraînement. Comme expliqué précédemment, les enfants seront évalués avant (Temps 0) et après (Temps 1) l’entraînement, ainsi que 6 mois après l’intervention (Temps 2). Une des 4 sessions hebdomadaires sera toujours effectuée sous la supervision d’un chercheur en charge du projet, et les 3 autres en présence d’un des parents.

Intérêt d’une intervention VAV chez l’enfant prématuré:
Il cible différentes aptitudes importantes pour le développement émotionnel et les facultés de raisonnement, et se concentre sur la généralisation de ces capacités.
Il a donné des résultats positifs dans diverses populations.
Il est disponible en français.

Analyse des données

Les données personnelles des enfants impliqués dans l’étude seront traitées de façon confidentielle, en accord avec les lois et règlements applicables. Dès la fin de la collecte des données, la base de données sera anonymisée : chaque enfant correspondra à un chiffre. Lors de l’analyse de ces données, les investigateurs prendront les mesures nécessaires pour maintenir la confidentialité et empêcher leur accès à toute autre personne non-autorisée. 

Considérations éthiques

Les tests effectués chez l’enfant pour le suivi neuro-développemental ne comportent pas de risques pour l’enfant.

Personnes de contact 

Prof. Petra S. Hüppi
Médecin Cheffe de Service de Développement et Croissance
Hôpital des Enfants; Hôpitaux Universitaires de Genève
6, rue Willy-Donzé
CH-1211 Genève 14
Tél +41 22 372 43 52
Fax +41 (0)22 372 43 15
Service-Developpement.PED@hcuge.ch