Evaluation of Pupillometry for CYP2d6 Phenotyping in Children Treated With Tramadol

PUPICYP
Investigateurs 
F. Rodieux

Objectif de l’étude

Le but de cette étude est de déterminer si la mesure de la taille de la pupille, par pupillométrie,  après administration de tramadol peut servir de méthode pour déterminer l'activité du CYP2D6 (= phénotypage du CYP2D6), une enzyme située dans le foie, responsable du métabolisme d’environ 20% des médicaments, dont l’activation du tramadol, et bien connue pour présenter une variabilité de son activité. 
Cette méthode de phénotypage par pupillométrie pourrait permettre une adaptation des posologies du tramadol et autres substrats, en fonction de l’activité du CYP2D6 et ainsi permettre une prise en charge plus efficace et sécuritaire.

Méthode

L’étude est observationnelle et prospective et menée aux urgences pédiatriques de l’hôpital des enfants de Genève.
Les enfants de 1 à 15 ans qui reçoivent la première dose de tramadol per os aux urgences pédiatriques parmi leur traitement de routine peuvent participer à l’étude une fois que leurs parents ou représentants légaux ont été informé de l’étude et signé le formulaire de consentement. 
Différentes mesures de la taille de la pupille sont effectuées après l’administration de tramadol (1 à 2 fois/heure pendant la durée de présence du patient aux urgences) 
En parallèle l'activité du CYP2D6 est déterminée par deux méthodes reconnues: le génotypage et le phénotypage. Le génotypage consiste en une analyse génétique sur prélèvement sanguin et/ou salivaire, le phénotypage en l’administration d’une dose unique infrathérapeutique de dextrometorphane et la mesure du ratio de ses métabolites dans le sang, dextrorphane/dextrométhorphane (MRDOR/DEM), 2 heures après. 
Ces données seront comparées aux mesures de la pupille (Corrélations entre les paramètres de la pupille et le phénotype d’une part et le génotype du CYP2D6 d’autre part).

Critères d’inclusion

  • Être âgé de 1 à 15 ans à la date de l’inclusion
  • Poids ≥ 10 kg
  • Traitement de tramadol administré comme analgésique aux urgences pédiatrique de l'Hôpital des Enfants

Critères d’exclusion

  • Trouble hépatique ou rénal connu
  • Antécédent de réaction au tramadol et/ou au dextrométhorphane
  • Traitements concomitants avec inhibiteur/inducteur des CYP3A et CYP2D6
  • Traitement concomitant contenant des opiacés ou un médicament ayant un impact connu sur la taille de la pupille
  • Toute condition concomitante qui selon l’investigateur pourrait empêcher la participation du patient à cette étude 

Liens et Publications

When the safe alternative is not that safe: Tramadol prescribing in children

F. Rodieux, L. Vutskits, K. Pósfay-Barbe, W. Habre, V. Piguet, J.A. Desmeules, C.F. Samer

https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT03052218
 

Personnes de contact 

Prof. Klara Pósfay Barbe

Responsable de l'unité des maladies infectieuses pédiatriques
Service de Pédiatrie générale
Hôpital des Enfants; Hôpitaux Universitaires de Genève
6, rue Willy-Donzé
CH-1211 Genève 14
Tél: +41 22 372 5462
Fax: +41 22 372 5490
Email: Klara.PosfayBarbe@hcuge.ch